image00003.jpeg
logo.jpg
image00007.jpeg

Cette semaine, nous sommes partis à la rencontre d’Audrey, créatrice de la marque de bougies AKARA, dans le sud de la France, à Marseille.

Cette jeune femme de 26 ans, n’était pourtant pas prédestinée à en faire son métier !

Graphiste de formation, elle ne l’a cependant jamais été mais s’est retrouvée à gérer des sites e-commerce, dans lesquels elle a finalement trouvé beaucoup de plaisir.

Néanmoins, après plusieurs CDI dans différents domaines, et en passant par des jobs qui ne furent pas tous en accord avec elle-même, elle a finalement décidé de tout abandonner en ayant pour envie que de laisser sa trace sur cette Terre, d’une autre manière…

image00011.jpeg

Ainsi, Audrey s’est laissé le temps, le temps de la réflexion, le temps de se poser et de réfléchir à ce qui pouvait animer sa vie. Trois choses lui sont alors venues à l’esprit, elle avait apprécié son expérience avec les sites e-commerce et souhaitait avoir cette corde à son arc.

Travailler de ses mains est quelque chose qu’elle pratique depuis petite et qui la passionne plus que tout, ce fut, la deuxième corde.

Puis, cet attrait de sa personnalité, lui faisant mainte et mainte fois rappeler qu’il fait bien partie d’elle, et, qui lui a fait prendre conscience que beaucoup de personnes pouvaient se retrouver dans le même cas. Évidemment, vous n’avez pas deviné ce que cela peut être, pourtant il s’agit bien de l’anxiété.

 

Un grand nombre de personnes en souffre au quotidien et ne savent pas toujours comment en sortir. Et, c’est bien ce point, pourtant négatif, qui a amené Audrey à se souvenir qu’à chaque passage anxieux dans sa vie, le moment qui l’apaise et la rend profondément relaxée et en accord avec elle-même, c’est en allumant une bougie tout en profitant d’un instant cocooning et chaleureux, sous un plaid accompagné d’un bon thé. 

De nature très protectrice et bienveillante, elle a simplement voulu partager cette expérience ainsi que ses bienfaits avec une communauté qui, tout comme elle, en ressentirait le besoin, et pour que chacun puisse se sentir mieux dans son quotidien.

Apporter un petit peu de positif, de sérénité, dans chacun des intérieurs, créer de nouveaux souvenirs, grâce à un parfum, voilà le début de l’histoire d’AKARA.

image00008.jpeg
image00001.jpeg
image00004.jpeg

Évidemment, tout comme vous, nous nous sommes demandé pourquoi Audrey avait baptisé le nom de sa marque comme tel.

Ainsi, elle nous expliqua qu’à son sens, les notions de sérénité, bien-être, apaisement, qui peuvent nous procurer de doux moments d’évasion, sont souvent occasionnés par la nature et particulièrement par les lacs.

Notamment, par un en particulier. Le lac Kara-Kul, signifiant « lac noir » et se situant au Tadjikistan, dont sa beauté et sa tranquillité ont fait écho aux valeurs que souhaitaient véhiculer Audrey au travers de sa marque. Valeurs qui se veulent profondément simples, absolument minimalistes, pures, reposantes, évoquant cet endroit où l’on s’y sent bien, où l’on souhaite passer de nombreuses heures à le contempler et s’y réfugier lorsque l’on en ressent le besoin.

Ce lac, lorsqu’on le regarde, renvoie cette image profondément reposante, habillé de multiples nuances de bleus dont les montagnes aux sommets enneigés qui le bordent, sont si hautes, qu’elles attrapent au fil de la journée de nombreux nuages sur leur passage.

Kara était un nom qui lui a de suite plu, mais qui, à son sens était trop court, en vérité, il manquait sa patte à elle, ce pour quoi elle y ajouta un « A », à notre sens évocateur de l’empreinte de la fondatrice, et est né AKARA. Fin 2019, début 2020.

Malgré les complications liées au contexte actuel, c’est finalement en août 2020 que la marque sortit. 

Tout d’abord sous forme d’une bougie somme toute très simple, comme nous les connaissons tous, dans un verre, agrémenté d’une étiquette en papier recyclé, car, il s’agit d’un point qu’Audrey souhaite mettre en avant et pour lequel elle est sensible.

Un démarrage à la hauteur de ses espérances, un message que nombreux ont su capter et apprivoiser, mais qui pourtant manquait cruellement de personnalité…

image00006.jpeg
image00005.jpeg

À la fin de l’année 2020, Audrey, plongée dans de nombreuses inspirations autant liées à l’architecture qu’à la décoration d’intérieur, tomba littéralement amoureuse d’un matériau, qui deviendra sa marque de fabrique. Le béton. 

Matériau de construction, que l’on obtient à la suite d’un mélange entre des granulats, du sable et de l’eau qu’on lit généralement avec du ciment permettant de « coller », il s’agit d’un matériau extrêmement vieux, qui nous permet principalement de construire bâtiments, sols, et autres. 

Ce côté minimaliste que dégage celui-ci apparu comme une évidence aux yeux d’Audrey, qui, en tant qu’autodidacte, se mit à concevoir des contenants pour bougies grâce au béton. Matière pourtant poreuse, le mélange avec la cire que l’on coule ensuite à l’intérieur ne fut cependant pas la tâche la plus facile et celle qui lui était venue à l’esprit en amont de sa construction !

Ainsi, pour vous en dire un petit peu plus, sans vous dévoiler tous les secrets de fabrication, Audrey commence tout d’abord par utiliser du béton de qualité supérieure, qu’elle coule dans des moules et dont elle va laisser sécher le tout durant 24h à l’air libre dans son atelier. Puis, elle va ensuite procéder à la partie esthétique du contenant en le ponçant pour lui donner une forme parfaite et un aspect lisse, d’autant que le tout est moulé à la base à l’envers. Elle va ensuite passer à l’imperméabilisation de celui-ci, avant de faire couler la cire végétale faite à partir de colza, et, d’y ajouter la mèche en coton. Toujours dans ce souci de travailler avec des matériaux de qualité et surtout responsables et respectueux de l’environnement. Évidemment, est ajouté à la cire du parfum, dont les senteurs sont fabriquées à Grasse dans une usine familiale et réalisées sur-mesure par un parfumeur avec des produits sans substances CMR, à savoir cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques mais aussi sans Phtalates et matières animales. 

Des bougies autant dans l’esthétisme que dans les parfums qui se veulent simples, minimalistes, évocateurs de souvenirs et nous plongeant dans cette atmosphère cocooning, réconfortante au possible, évoquant ces douces soirées d’automne, aux couleurs chaudes, agréables à l’oeil, sous un plaid, et, à l’odeur qu’émane la bougie, qui nous fait nous sentir profondément heureux.

Une marque responsable, à l’histoire poétique, d’autant qu’Audrey est totalement autodidacte et dont son cheminement passe sans cesse par la recherche du mieux.

C’est une personne qui est en constante amélioration, qui souhaite toujours aller plus loin, pour se perfectionner, faire à sa manière, faire plus écologique, permettre également à ses clients de passer des moments de qualité, et, surtout à sa marque de devenir autant singulière que leader sur le marché.

Finalement, chacune de ses bougies est unique, réalisée avec amour et passion et est surtout une ligne de plus qui s’ajoute à son histoire qui se raconte en se consumant dans chacun de vos petits cocons.

Une philosophie basée sur cette atmosphère chaleureuse pour apporter une part de bien-être, tel un jour pluvieux et frais d’automne où le moment le plus réjouissant, qui nous remplit de bonheur est celui que nous procure le moment où l’on allume notre bougie préférée dans le but de se reposer et d’embaumer notre maison de cette douce odeur. Un chemin doux, calme et plein de sérénité que nous apporte AKARA. aujourd’hui.

Retrouvez AKARA.
sur son site internet : akara.fr
sur Instagram : @akarafr
sur Facebook : akarafr
sur Pinterest : akarafr

Article en collaboration avec la marque AKARA. ©  - Tous droits réservés à Beige décoration © - Crédits photos : AKARA. ©  -  Publication de l'article sur www.beige-decoration.com : 24 septembre 2021 - Publication article dans le format papier : Décembre 2021